RSS

DU PYTHON AU PETIT DEJ?

22 May

CLICK FOR THE ENGLISH TEXT

Je me souviens encore de mon premier petit déjeuner pris à Kuching; c’était aussi mon premier petit déjeuner tropical. Swee Ann m’avait emmenée dans un coffee shop populaire où les patrons servaient des Mee Jawa, des nouilles à la javanaise servies nappées d’une épaisse sauce au curry. Quel choc culturel pour mes papilles habituées au café au lait croissant ! Et vous-même, comment aimeriez vous épicer votre petit dej ?

L’un des grands plaisirs (il y en a pas mal) de vivre à Ko Ko Wangi est de pouvoir prendre mon petit déjeuner sur la terrasse tout en observant des oiseaux de toutes sortes s’affairer sur la pelouse ou dans les arbres. Un petit pain farci d’une couche de beurre bien généreuse et une tasse de café au lait (mais oui, toujours) représente sans doute l’épitomé de l’ennui pour la plupart des malaysiens ; ajoutez y un python et ca devient une aventure ! 

C’est ainsi donc que je me suis retrouvée à ramper à plat ventre sur le plancher en bois de fer, à faire de grands efforts de grimaces afin de pouvoir mettre l’œil sur le viseur de mon appareil photo et de réussir à prendre le grand reptile qui avait pris refuge sous une étagère basse.

Il a bien fallu que j’appelle Danson le tatoué alias Le Beast Master, l’homme idéal pour ce genre de mission. Je me berçais de l’illusion que pour une fois, il laisserait sa proie partir finir sa vie dans la jungle toute proche. Malheureusement pour le python, sa viande se vend cher au kilo et cette histoire qui avait débutée au petit déjeuner, se terminera ce soir, servie en soupe sur une table bidayuh.

Les faits étranges de cette histoire… 

La nuit dernière à peine, j’ai rêvé qu’un python avait trouvé le moyen (impossible) de se percher sur une pâle de l’un des ventilateurs au plafond. Ce matin, voilà que j’en trouve un sous l’étagère où se trouve une vieille photo prise il y a de cela quelques années et sur laquelle je porte un grand python adulte autour de mes épaules ! Bizarre, bizarre…

LE PYTHON CURTUS:

Nom: Python curtus brongersmai, brensteini

Mon histoire en ebook

(ou Python à queue courte, Python de Bornéo)

Taille: 150 – 300 cm

Ce sublime serpent vivant dans les zones tropicales humides proches des cours d’eau, est un animal à ne mettre qu’entre des mains déjà habituées au contact de serpents “agressifs”. Par conséquent, il est vivement déconseillé de vouloir se lancer dans l’élevage de ce reptile si l’on ne s’est jamais fait la main sur des espèces pour débutant auparavant.

Si vous projetez de faire l’acquisition d’un python curtus, il faut savoir certaines choses à son propos… Premièrement, comme nous l’avons déjà mentionné précédemment, c’est un serpent AGRESSIF: il n’hésite pas à frapper si quelque chose vient à le déranger. Ainsi, il faut éviter cette espèce si vous avez une crainte quelconque des serpents “joueurs”. Deuxièmement, cette espèce n’est pas dénuée d’exigences, notamment au niveau de l’hygrométrie et de la température. Il vaut donc mieux avoir une certaine expérience en matière de reptile avant de se lancer dans l’élevage du python curtus, sous peine de se retrouver avec un animal malade.

Source : http://ophius.chez.com/fichecurtus.html

Dérangé dans son sommeil, le python curtus devient agressif.
About these ads
 

Tags: , ,

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

 
Follow

Get every new post delivered to your Inbox.

Join 214 other followers

%d bloggers like this: